AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le JACQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 18:42

Bon, essayons d'être constructif pour une fois.

Je propose ceci :
suite à la discussion au sujet des archers, des protections et du coût des armures, je suggère via ce forum de voir comment réaliser une armure efficace, historique et bon marché.

Je propose comme sujet le jacque, qui est une armure en tissus multicouches, portée aux quatorzièmes et quinzièmes siècles.

J'en possèce un "fait maison" depuis que je suis à la Malemort, c'est vous dire si j'ai déjà eu l'occasion de prendre des coups d'épée, de flèches, d'armes d'hast et autres...je n'ai vraiment pas à m'en plaindre. Cerise sur le gâteau, il est passé au ban d'épreuve ultime, je l'ai mis à Tewkesbury !

Je vais d'abord expliquer un peu plus en détail, et avec des documents d'époque comment se présente le jacque (pour cela je veux bien votre aide, si vous avez de la doc à ce sujet).

Ensuite, on verra comment le réaliser en pratique, ce n'est pas fort compliqué.

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester


Dernière édition par le Lun 1 Oct - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 18:49

Voici ce qu'on peut lire dans l'encyclopédie de Viollet-le-duc...(Je sais tout le bien que certains peuvent penser de lui, c'est juste pour commencer)

"Le jacque est un vêtement de guerre garantissant les bras et possédant une jupe courte, adopté par les archers, les gens des communes et fait habituellement de mailles ; cependant le nom de jacque est donné aussi à une sorte de brigantine à jupe par-dessus laquelle on mettait le hoqueton.", plus loin, il parle de "jacque d’étoffe épaisse, boutonné sur la poitrine avec des manches en entonnoir."

Viollet-le-Duc présente donc le jacque tantôt comme un vêtement de maille (cotte de maille ou maille clouée, on ne sait pas puisqu’il l’assimile à la brigandine) tantôt comme un vêtement de tissus. Mais peut-on blâmer Viollet-le-duc ? Après tout la confusion existait peut-être déjà au moyen age ?

Le terme « jacque » vient en fait du vêtement que portaient les paysans. Les paysans français eux-mêmes étaient désignés sous le sobriquet de
« Jacques Bonhomme » la révolte des paysans du nord de la France en 1358 porte le nom de jacquerie !

Certaines sources décrivent le jacque comme un vêtement de combattant peu fortuné, voire de brigand (Notez au passage que brigand désigne à l’origine un soldat qui porte une brigandine)

Dans un récit de la vie de Bertrand du Guesclin, on raconte que lors du siège de Rennes, le Duc de Lancastre envoie un héros au Breton, le héros ne le reconnaît pas et demande à un homme d’arme où il se trouve. Voici la réponse : « Véez là sà venir parmi celle chaussie A celle jacque noire comme crameillie » (Prononcez en wallon vous comprendrez l’allusion) la réponse du héraut anglais est on ne peut plus claire : « par ma foi ! dit le héraut qui vit la compagnie, bien ressemble brigans qui les marchans espie ». Mais on sait que Duguesclin préférait l’efficacité à la mode !

Notez que toujours à propos du petit Breton, on trouve cette autre description : « Un bon gippon ouvré vétit et boutonna, un haubergeon dessus vétit et endossa. Dessus ce haubergeon, un grand jacques posa »

On retrouve la trilogie classique : gambison (Gippon est le terme anglais pour gambison), cotte de maille (haubergeon) et un vêtement de protection contre le percement (Le jacque).

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 18:55

Descriptions du jacque
Dans une description d’une lance datant de 1380 on peut lire « …le chevalier…aura avec lui un écuyer armé de toutes armes, un petit valet qui portera sa lance et son heaume et un gros valet armé d’un jacque qui portera sa malle ». Dans ce cas, le jacque est bien un équipement de combattant moins fortuné.

Voici la description d’un jacque reprise par Philippe Contamine : (Remarquez qu’à nouveau, il y a assimilation entre jacque et gambison). « Le jacque ou gambeson ou cotte gamboisée, vêtement comportant plusieurs épaisseurs d’étoffe- voire de cuir- auxquelles on ajoute parfois une bourre de coton ou de soie. » Jusque là on n’est pas plus avancé, mais la suite est plus intéressante.

« Que jacques faits à deux fois doivent être de cinq toiles, de quoi les quatre premières peuvent être vieilles, et la cinquième doit être de toile neuve. (R. de Lespinasse, »les métiers de Paris).

Plus intéressant, cette ordonnance militaire de Charles le Téméraire (Donc fin XVème) qui désigne l’armement des gens de traits : « L’archer, avec un cheval d’au moins 6 francs, une salade sans visière, un gorgerin, et soit une brigandine, soit, de préférence, un petit paletot de haubergerie sans manche recouvert d’un jacque formé par la superposition de dix toiles ordinaires et de trois toiles cirées, …. » Remarquez que depuis la description précédente, le nombre d’épaisseurs de toiles a augmenté !

Une ordonnance de Louis XI datant de 1466 précise l’équipement des Francs archers :
« A esté ordonné que tous les Francs-Archiers que l'on mettra sus de nouvel, soient habillez de Jacques, Salades, Gantelets, Espée, Dague et Voulge, ou autre batton dont il se sçauront aider. Et ceux qui sont deja en habillement de Brigandines, y demeureront, à condition que quant elles seront rompues et gâtées, on les habillera en Jacques. » Faut-il en conclure que le jacque est considéré comme supérieur à la brigandine ?

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 18:57

Dans les Instructions d’Aymar Cadorat (vers 1466), on trouve ceci :
« Memoire de ce que le Roy (Louis XI) veult que les Francs-Archers de son Royaume soient habillez en jacques d'icy en avant. Et pour ce a chargé au Bailly de Mante en faire un projet. Et semble audit Bailly de Mantes que l'habillement de jacques leur seroit bon, pourffitable et avantageux pour faire la guerre, veu que sont gens de pié; et que en ayant les brigandines, il leur fault porter beaucoup de choses que ung homme seul et a pié ne peut faire.
Et premièrement
Leur fault desdits jacques de 30 toiles, ou de 25, et ung cuir de cerf a tout le moins. Et si sont de 30, et ung cuir de cerf, ils sont des bons. Les toiles usées et deliées moyennement sont les meilleures, et doivent estre les jacques a quatre quartiers. Et fault que les manches soient fortes comme le corps, réservé le cuir. Et doit estre l'assiete des manches grande, et que l'assiete preigne prés du collet, non pas sur l'os de l'espaule, qui soit large dessoubz l'aisselle, et plantureux dessoubz le bras; assez faulce et large sur les costez bas. Le collet soit comme le demourant du jacques, et que le colet ne soit pas trop haut derriere l'armour de la salade. Et fault que ledit jacques soit lassé devant, et que il ait dessoubz une porte-piece de la force dudit jacques. Ainsi sera leur ledit jacques et aisé : moyennant qu'il ait un pourpoint sans manches ne colet; de deux toiles seulement, qui n'aura que quatre doys de large sur l'espaule. Auquel pourpoint il attachera ses chausses. Ainsi flotera dedans son jacques, et sera a son aise. Car on ne vit oncques tuer de coup de main ne de flesche dedans lesdits jacques six hommes : et se y souloient les gens bien combattre. » Bon voici la réponse à la question précédente, le jacque est préféré à la brigandine, parce qu’il est plus léger. Il semble cependant apporter une protection suffisante (Voir la phrase en gras) Remarquez que le nombre d’épaisseurs a encore augmenté et que cette fois du cuir est incorporé au vêtement. Les couturiers retireront de précieux renseignements du texte quant au patron du vêtement !

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 19:00

Bon en résumé, le jacque est un vêtement multi-couches. Il peut être constitué uniquement de tissus, de tissus et de cuir, de tissus et de maille en anneau ou de tissu et de petites plaques de métal.

Normalement les différentes épaisseurs sont cousues à intervalles réguliers (comme pour les gambisons) afin de rigidifier l’ensemble.

Certains hauteurs affirme qu’au quinzième siècle,les troupes boùrguignonnes portaient des jacques rivetés et non cousus, c’est sur base de cette proposition que j’ai réalisé mon jacque.

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester


Dernière édition par le Lun 1 Oct - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 19:17

Voilà pour ce qui est de l'historique, que ceux qui ont plus d'info complètent celles que j'ai donné, j'en serais ravi.

Voyons maintenant l'aspect pratique et financier.

Pour limiter les coûts, je suggère de n'utiliser que du tissus.
Le lin étant assez cher de nos jours, on peut le remplacer par du tissus coton (80%) - Polyester (20 %) en vente sur le marché de Namur le samedi au prix de 2,5 € le mètre.

Si vous voulez rester VRAIMENT historique, c'est toujours mieux, vous pouvez faire la couche extérieure en lin et mettre à l'intérieur le coton polyester.

(Tiens tant qu'on est à parler tissus,il semble qu'il y aura une grosse expo/vente de tissus à Namur au palais des expos le 04 avril, mais je n'ai pas plus d'infos.)

La coupe :

Comme on le lit dans Viollet-le-duc et comme on en avait convenu lors de l'atelier gambison, le jacque devrait arriver en dessous des fesses ou au milieu de la cuisse.

On fait une pièce pour le dos, deux pour le devant et éventuellement des manches. Si vous êtes corpulents, prévoyez des triangles latéraux au niveau des fesses.

La réalisation :

Vous découpez les épaisseurs de tissus enfonction de votre patron, la couche extérieure est découpée quatre doigts plus longue que les autres.
Vous découpez autant de couches que vous voulez,pour rester dans les standards du quatorzième, entre sept et dix couches seront amplement suffisantes.

Vous empilez vos couches et vous refermez ce qui déborde de la couche extérieure à l'interieur et vous cousez. ça évite que les bords s'éffilochent.

Ensuite vous cousez ou rivetez à intervalles réguliers. Plus les points seront rapprochés et serrés, plus le vêtement sera rigide.
Utilisez du fil solide genre cordonnet ou mieux du fil de cordonnier.

Voilà, bon travail, je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 19:25

Quelques images

Mon jacque, son seul défaut, il est un peu trop court,il faut le rallonger avec une jupe de maille


_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 19:27

Un dessin de Viollet-le-Duc



_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean De Bournonville
prédicateur/trice


Nombre de messages : 587
Age : 30
Localisation : Namur
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 21:42

bonne idée le sujet Idea question, ca prend plus ou moins combien de temps defaire un jacque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 21:49

Couper le tissus et coucdre les bords : 1/2 journée

Le plus gros du travail c'est coudre: je rapelle que plus les points sont proches les uns des autres, plus le jacque est rigide. c'est à toi à voir ce que tu veux.

Evidement on peut riveter avec des rivets POP comme je l'ai fait c'est plus rapide, mais c'est plutôt XVème (Sauf avis contraire).

OUI j'avoue !

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean De Bournonville
prédicateur/trice


Nombre de messages : 587
Age : 30
Localisation : Namur
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 21:53

Ca peu ce coudre à la machine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:13

Jean-Philippe Gany a écrit:
Ca peu ce coudre à la machine?

ça dépend de la machine, à toi de voir combien de couches peut coudre ta machine et si les aiguilles résistent.
En principe, si la machine sait coudre le cuir, ça doit passer.

Tu sera peut-être limité en nombre de couches, mais tu peut peut-être compenser en mettant une ou deux couches de couverture par exemple.

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean De Bournonville
prédicateur/trice


Nombre de messages : 587
Age : 30
Localisation : Namur
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:16

Merci, dis, le stock américain, ils vendent encore des couvertures? On ma dis que ca devenai de plus en plus un brik à brak qu'un stock militaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:30

Il y a une autre solution, on vend dans les brico une sorte de couverture en feutre. Il faut voir au rayon jardinage, c'est en fait un genre de tapis qu'on met sur le sol pour empêcher les mauvaises herbes de pousser, ça fait environ 1 cm d'épaisseur.

C'est ce que j'ai mis dans mon dernier gambison.
J'ai trouvé ça au brico à Wépion, mais je n'en n'ai pas vu à jambes.

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean De Bournonville
prédicateur/trice


Nombre de messages : 587
Age : 30
Localisation : Namur
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:32

Ca se coue comment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:37

Jean-Philippe Gany a écrit:
Ca se coue comment?

Avec du fil et une aiguille !
En tout cas c'est avec ça je fais mon gambison.

Mais ne nous dispersons pas, essaye d'abord de voir combien d'épaisseurs de bon tissus épais (coton-polyester) tu peux coudre avec ta machine.

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thurold
prédicateur/trice


Nombre de messages : 736
Age : 44
Localisation : Malonne (enclave liégeoise au sein du comté de Namur!!!)
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:42

Bravo pour la documentation! Que dire de plus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:46

merci pour le compliment.
que dire de plus ? Tout ce qui peut être utile !

je mettrai aussi un résumé dans le prochain Esplumoir

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walensis
prédicateur/trice


Nombre de messages : 710
Age : 27
Localisation : Namur (je prendrais bien Stirling - Ecosse :p)
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:49

Je n'ai rien à dire de plus mais je me rappelle qu'à l'atelier armure qu'on avait fait en ce samedi pluvieux, on avait tous clamé que le Jacque était un gambison en mieux Very Happy rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/walensis
Jean De Bournonville
prédicateur/trice


Nombre de messages : 587
Age : 30
Localisation : Namur
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:51

Merci pour les conseilles je vai éssayer, on peu faire des couture qui suive les mouvements des bras comme tu avais expliqué lors de l'activité armure?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:55

Jean-Philippe Gany a écrit:
Merci pour les conseilles je vai éssayer, on peu faire des couture qui suive les mouvements des bras comme tu avais expliqué lors de l'activité armure?

Excellente idée !
Note le dessin n'est pas de moi, je l'ai trouvé sur
http://www.revivalclothing.com/


_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean De Bournonville
prédicateur/trice


Nombre de messages : 587
Age : 30
Localisation : Namur
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Jeu 29 Mar - 22:57

jme dis que ten qu'a faire, faire le plus propre et le plus pratique, vue les types d'armes et d'équipements que j'utilise. Merci pour la photo, je vai la copier avec mes notes sur le jacque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean De Bournonville
prédicateur/trice


Nombre de messages : 587
Age : 30
Localisation : Namur
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Ven 30 Mar - 0:07

autre question, j'ai vu sur une veste en cuire le même style de couture que sur ta gravure sauf que pour les coudes, ya des ovales qui ont été fait pour plier plus facilement les coudes, alors je me demandais si cela ce faisait aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Ven 30 Mar - 11:46

Jean-Philippe Gany a écrit:
autre question, j'ai vu sur une veste en cuire le même style de couture que sur ta gravure sauf que pour les coudes, ya des ovales qui ont été fait pour plier plus facilement les coudes, alors je me demandais si cela ce faisait aussi?

Quand tu dis "j'ai vu" c'est où ?
sur un document d'époque, sur une photo, sur un reconstituteur, sur un site ?

Le plus simple serait de mettre le document sur le forum si tu l'as bien sûr.

Sinon, comme tu as pu le lire plus haut, on peut effectivement ajouter du cuir, mais c'est plus cher et plus difficile à coudre !

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thurold
prédicateur/trice


Nombre de messages : 736
Age : 44
Localisation : Malonne (enclave liégeoise au sein du comté de Namur!!!)
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Le JACQUE   Ven 30 Mar - 11:54

M'est avis qu'il a vu une veste de motard renforcée aux coudes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le JACQUE   Aujourd'hui à 21:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Le JACQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Jacques le Majeur Apôtre et commentaire du jour "Si vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos..."
» A B C du magnétisme de Jacques MANDORLA
» Saint Jacques le Majeur et commentaire du jour "Le martyre de saint Jacques, apôtre"
» Tourte cèpes et st jacques
» Saint Jean Berchmans Jésuite, Bienheureux Jacques Alberione Prêtre, commentaire du jour "Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: histoire et documentation :: histoire militaire-
Sauter vers: