AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le casque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rolland de Glabbecke
commère


Nombre de messages : 95
Age : 40
Localisation : Glabbecke ! Té ! Pfffffff...
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: le casque   Mar 20 Jan - 18:07

georget dit Brechuedent a écrit:

Regardez bien mon avatar : ben maintenant c'est fait on a un aventail gambisonné à la Malemort et je n'en n'ai pas vu d'autres aileurs ! bounce

Et moi, je sens le pâté ? LOL
Non, en fait, il faut avoir une bonne vue pour le voir...
Le miens est sous le colletin de mailles, évidemment ! Wink
On le devine parfois ... comme ici (le mec en blanc et noir, des fois que ... LOL)


Et je vous garantis qu'en plus d'être sourcé ... c'est d'une efficacité redoutable.
J'ai évité des accidents désagréables grâce à cette superposition de couches de mailles et de tissus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francscompaings.be
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: le casque   Mar 20 Jan - 18:25

T'es en train de me traiter de bigleux ? Suspect


lol!

Effectivement je n'avais pas vu.
mais pourquoi mettre la maille par dessus ?
Je multicouche étant une protection anti perforation, je l'aurais mis au-dessus pour protéger aussi la maille ! Idea

C'est AMH la façon dont il faut interpréter le gisant de ce bon Walter (pour les intimes) et Von Hohenklingen pour les autres. Razz

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: le casque   Mar 20 Jan - 18:28

georget dit Brechuedent a écrit:
T'es en train de me traiter de bigleux ? Suspect


lol!

Effectivement je n'avais pas vu.
mais pourquoi mettre la maille par dessus ?
Je multicouche étant une protection anti perforation, je l'aurais mis au-dessus pour protéger aussi la maille ! Idea

C'est AMH la façon dont il faut interpréter le gisant de ce bon Walter (pour les intimes) et Von Hohenklingen pour les autres. Razz

Sinon, j'avais déjà vu cette photo elle est très belle, quel dommage que le ... monsieur à gauche ait une salade parfaitement .....XVème Sad

Very Happy

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rolland de Glabbecke
commère


Nombre de messages : 95
Age : 40
Localisation : Glabbecke ! Té ! Pfffffff...
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: le casque   Mar 20 Jan - 18:50

georget dit Brechuedent a écrit:
mais pourquoi mettre la maille par dessus ?
Je multicouche étant une protection anti perforation, je l'aurais mis au-dessus pour protéger aussi la maille ! Idea

Pourquoi la maille par dessus ?
Je retourne une autre question : pourquoi un gambison ou un pourpoint sous le haubert ? Wink

En fait, il semble TRES peu probable que quiconque se soit un jour balladé avec un colletin nu sans autre forme de protection par dessous. Plusieurs sources vont dans ce sens. Il faut juste remettre la main dessus. Mais passons ...

En dehors de celà, il existe évidemment, comme tu le proposes à juste titre, d'autres façons, comme celle de ce brave et preux Walter. En Italie ou en Allemagne, il n'est pas rare de trouver des colletins de mailles complètement enfermés dans des couches de tissus protecteurs. De la même manière qu'on portera aussi des "grand jaque" ou pourpoints renforécs au dessus des hauberts.

Une illustration toute fin XIVe - début XVe en Italie, par exemple.
(soit dit en passant, qu'on ne vienne plus me dire que le jaune, le vert, le noir ou le rose ne se portait pas au moyen-âge parce que ça faisait pute, sorcière ou malade mental)


(l'image provient d'un forum où j'avais demandé des explications sur la datation : www.mediaephile.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francscompaings.be
georget dit Brechuedent
Larve maréchalesque déversant des défis depuis sa paillasse


Nombre de messages : 1262
Age : 51
Localisation : Godinne (ou prévoté de Poilvache)
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: le casque   Mar 20 Jan - 18:56

Rolland de Glabbecke a écrit:

En dehors de celà, il existe évidemment, comme tu le proposes à juste titre, d'autres façons, comme celle de ce brave et preux Walter. En Italie ou en Allemagne, il n'est pas rare de trouver des colletins de mailles complètement enfermés dans des couches de tissus protecteurs. De la même manière qu'on portera aussi des "grand jaque" ou pourpoints renforécs au dessus des hauberts.

C'est bien à ça que je faisais allusion !
Et un grand merci pour l'image ...foutre dieu qu'elle est belle ! cheers

_________________
Se battre, se rendre au besoin, mais ne jamais s'enfuir ! (Froissart L III C20)
La Malemort est un loisir et doit le rester
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
+Rollin+
bénédictin


Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : Lîdj... todi!
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: le casque   Mar 20 Jan - 19:14

De rien, Georget !

Exhumation de post, en effet... Avec un peu d’humour je dirais à l’instar du Maître : « lève-toi et marche ! » Surprised

Pour savoir qui arrête le Christ : Un petit détour vers les évangiles, Matthieu par exemple : Mt 26:47- "Comme il parlait encore, voici Judas, l'un des Douze, et avec lui une bande nombreuse armée de glaives et de bâtons, envoyée par les grands prêtres et les anciens du peuple." Des pébrons juifs, donc, et non des soldats romains.

A l’analyse des scènes représentées, Dürer donne clairement un caractère ancien (voire désuet) et exotique à ses personnages et donc à leur équipement (quoique certains portent des chaussures à pied d’ours totalement up-to-date pour l’artiste).

Ceci dit, celui qui porte le casque d’écaille lors de l’arrestation est le seul à posséder un équipement militaire digne de ce nom. Je ne dirai donc que la conclusion de niveau de vie / statut social est difficile à déterminer d’amblée. Celui qui est représenté sur la résurrection est, en toute logique, un soldat romain (oui, je sais il est identique au type de l’arrestation mais ce n’est pas le même personnage). Et lui il fait pauvre par rapport à ses potes un peu plus protégés.

Pour préciser encore la « planche à tartiner » est une tablette de cire pour les croquis et les notes, comme celles que l’on connait bien, mais avec une poignée de préhension. Ce modèle était utilisé majoritairement par ce que nous appelerons les « artistes ». Il porte effectivement le monogramme et la date. Cet objet est typique des gravures du début du XVIe. La date sur la 1ère n’est pas 1502 mais bien 1509, tu peux comparer avec la forme du 2 sur la dernière gravure (la graphie des chiffres arabes n’est pas encore tout à fait fixée à cette date).

Dürer est effectivement « très » tardif par rapport aux dates Malemort, mais l’objet de mon premier post (celui avec la gravure d’Holbein) et des suivants était de montrer la survivance des formes. J’ai même une gravure du début du XVIIe qui montre encore ce type de couvre-chef. Mais je vous l’épargnerai.

Amicalment,

+Rollin+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondeoublie.be/arcanum
Rolland de Glabbecke
commère


Nombre de messages : 95
Age : 40
Localisation : Glabbecke ! Té ! Pfffffff...
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: le casque   Mer 21 Jan - 11:36

+Rollin+ a écrit:

Ceci dit, celui qui porte le casque d’écaille lors de l’arrestation est le seul à posséder un équipement militaire digne de ce nom. Je ne dirai donc que la conclusion de niveau de vie / statut social est difficile à déterminer d’amblée. Celui qui est représenté sur la résurrection est, en toute logique, un soldat romain (oui, je sais il est identique au type de l’arrestation mais ce n’est pas le même personnage). Et lui il fait pauvre par rapport à ses potes un peu plus protégés

Tiens, un truc me vient à l'esprit là ...
Et si Dürer avait tout simplement fait "comme tout le monde" avant lui ?
Recoppier une scène connue et archiconnue de tous depuis AU MOINS la moitié du XIVe siècle.

Je m'explique, et vous allez comprendre facilement si vous êtes amateur d'art au XVe :
Certains documents du XIVe siècle ayant été fabriqués à des périodes différentes, bien qu'assez proches en termes d'années puisque 40 ou 50 ans, ont tendanec à se ressembler terriblement : position des personnages, attitudes, vêtements, détails, etc ... Je vais essayer de vous retrouver la même scène que celle présente plus haut ... et vous verrez qu'on retrouve déjà ce type de casque bien avant Dürer qui, à mon humble avis, n'a fait que suivre le mouvement de ces prédécesseurs. Wink

Rhaaaaa internet c'est bien quand y faut pas ... et ça sert à rien quand on en a besoin ...

Bon si vous trouver la scène de la crucifixion des "très belles heures de notre dame" du Duc de Berry ... vous y verrez ce casque également. Et il existe une scène identique quasi en tout point dans un ouvrage antérieur dont le nom m'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francscompaings.be
+Rollin+
bénédictin


Nombre de messages : 11
Age : 39
Localisation : Lîdj... todi!
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: le casque   Jeu 22 Jan - 19:07

Ca, mon cher, c’est un poncif de l’Histoire de l’Art !

Dürer rompt avec la norme à certains égards, puisqu'il innove et se libère de la gangue de l’establishment des « imaygiers », mais il n’en reste pas moins un « artiste » de son temps ! Personne n’est autodidacte dans cette profession durant la période qui nous occupe, du moins au sens où on l'entend maintenant, genre on se réveille un jour en se disant : « aujourd’hui je vais peindre un truc et le vendre… et demain j’ouvre un boutique »… Cette profession est soumise à coutume et règlements comme tout autre métier manuel (puisque c’est bien de cela qu’il s’agit). Et l’on sait par les textes que pour être reconnu par ses pairs et s’installer il faut avoir l’aval de la guilde (bien souvent celle de Saint-Luc, évidement) pour laquelle il faut réaliser un chef d’œuvre, en gros plusieurs œuvres précises (une annonciation, un crucifixion, etc.).

Ces scènes sont régies par des canons qui évoluent, certes, mais très (très) lentement… Aussi un artiste comme Dürer a-t-il produit des œuvres très classiques, souvent des commandes précises, inscrite dans la longue tradition des imaygiers qui l’ont précédé.

Là où il montre son « génie » c’est dans des scènes au thème neuf ou vu avec l’œil de la « renaissance » (« la mélancolie », « le chevalier, le diable et la mort », « le lansquenet et la mort », etc.)

Donc, il est normal que Dürer puisse avoir « copié » la composition d’une œuvre (sans se casser, comme tu le dis si bien, Rolland)… Mais le sujet est traité avec la mode et les accessoires du temps (logique). Les artistes représentent des scènes exotiques ou anciennes avec des vêtements ou des accessoires souvent imaginaires. Les deux sont mêlés ici puisque en voyant les scènes présentées, on sait au premier coup d’œil que ce sont des représentations bibliques (la composition l'indique clairement) produites aux alentours du 1er tiers du XVIe (le style, les décors et les tenues sont un bon indice, en la matière).

Ce casque peut donc avoir été vu par Dürer mais sans doute plus sûrement au fond d'un coffre ou d'un grenier que sur la tête d'un combattant (ou alors il était très pauvre et avait récupéré ça je ne sais où). Soyons clairs, les gravures que j'ai placées dans mon post sont là pour avoir un point de vue plus détaillé de l'objet q'une réelle preuve de la continuité de son emploi jusqu'au début du XVIe siècle.

Amicalement,

+Rollin+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lemondeoublie.be/arcanum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le casque   Aujourd'hui à 6:55

Revenir en haut Aller en bas
 
le casque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» connecter un casque d'ordi à la prise RCA de la TV
» Casque stratosphérique
» Un casque qui lit nos ondes cérébrales
» Le Casque Celte d'Agris
» identification caisse hotchkiss + casque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Divers :: histoire et documentation :: histoire militaire-
Sauter vers: